Accueil Notre service

Présentation du service

Le service de Médecine Nucléaire du Centre Hospitalier Princesse Grace réalise des scintigraphies conventionnelles (dites SPECT) et des tomographies par émission de positons (dites TEP ou PET scan). Il dispose d’une TEP-TDM avec un scanner 64 barrettes, de deux caméras SPECT (dont une pourvue d’un scanner) et disposera prochainement d’un détecteur à semi-conducteurs CZT spécialisé pour la cardiologie.

Les scintigraphies conventionnelles

DSC00358
SPECT-CT Symbia T2

La plupart des scintigraphies conventionnelles sont réalisées dans ce service à l’aide d’un appareil appelé gamma caméra (SPECT/CT).
Parmi les plus fréquentes, citons les scintigraphies osseuses à visée rhumatologique, infectieuse ou cancérologique, les scintigraphies cardiaques soit pour l’exploration de la maladie coronaire, soit pour les études rythmologiques ou de la fonction ventriculaire gauche, les scintigraphies pulmonaires pour la recherche d’embolie pulmonaire ou en bilan préopératoire, les scintigraphies des tumeurs neuro-endocrines (récepteurs de la somatostatine, MIBG), les scintigraphies cérébrales dans la maladie de Parkinson, les scintigraphies thyroïdiennes, les lymphoscintigraphies dans la recherche de ganglion sentinelle et dans les lymphoedèmes des membres, les scintigraphies rénales …

image-content2

Deux premières lignes: les images à l’effort sont présentées sur la ligne du haut avec les images de repos sur la seconde ligne. La scintigraphie myocardique a révélé un territoire mal perfusé à l’effort au niveau de la paroi antérieure du ventricule gauche ainsi que de la pointe et du septum (en orange sur l’image au niveau des flèches), normal au repos (en rouge), signant par là une « ischémie myocardique ».

Sur la ligne du bas figure la représentation tridimensionnelle en mode cinéma. La contraction globale du cœur est normale.

Scintigraphie myocardique

image-content1

Exemple de scintigraphie osseuse centrée sur un tassement vertébral de la 4ème vertèbre lombaire.

La tomographie par émission de positons (TEP)

Plusieurs types d’examen TEP sont réalisables, en fonction du traceur utilisé. Le plus répandu et réalisé tous les jours est la TEP au 18F-FDG (dérivé du glucose). Il nécessite cependant une préparation sous la forme d’un jeûne strict de 6 heures (contacter le service pour de plus amples informations). Cet examen est prescrit dans des indications oncologiques, mais aussi infectieuses/inflammatoires ou neurologiques.

D’autres traceurs peuvent être utilisés mais font l’objet d’une commande et d’une livraison spéciale. Citons la 18F-Choline (cancer de la prostate), la 18F-DOPA (tumeurs carcinoïdes digestives), et très bientôt le 18F-Florbetapir (maladie d’Alzheimer),  le 18FNa (explorations oncologiques et rhumatologiques du squelette) et le 18F-Oestradiol (étude des récepteurs aux œstrogènes des tumeurs mammaires).

mCT
Le mCT (PET/CT) du CHPG

image-content4

Illustration d’une TEP demandée pour cancer du poumon: cet examen met en évidence outre un nodule du poumon droit tumoral (flèches jaunes), un ganglion malade (flèche bleue), sans autre anomalie suspecte de cancer à distance, ce qui rend le patient éligible pour une intervention chirurgicale.

Ce patient présente par ailleurs une arthrose inflammatoire de l’épaule gauche et une dilatation des voies urinaires hautes du côté gauche (flèches noires).

image-content5

Illustration d’une TEP cérébrale: il s’agit d’une patiente de 74 ans qui présente une légère désorientation temporo-spatiale. L’examen montre que certaines régions du cerveau (territoires bleus foncés) ont chez elle un métabolisme en retrait par rapport aux mêmes régions chez des sujets normaux, cet examen oriente vers une maladie d’Alzheimer débutante.